31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 07:16
ZOR ET MLOUF : L'INTERVIEW




Interview de Zor et Mlouf de passage sur notre planète après une absence de 39 de nos années terrestres. Ils se sont confiés à Frédéric Maye, un grand spécialiste des B.D. de Jacques KAMB.


Frédéric Maye : Zor qui êtes vous ?

Zor : Je suis un personnage né dans l'imagination de Jean Sanitas et de Jacques Kamb, les créateurs de la série « Zor et Mlouf contre 333 », une grande saga de science-fiction humoristique qui fut publiée en histoire à suivre dans l'hebdomadaire Vaillant-le Journal de Pif avec pas moins d'une vingtaine d'épisodes entre les années 1965 et 1969 de votre siècle dernier. Le scénario était signé Jean Sani (Sanitas) et les dessins Kamb.

F.M : Pouvez-vous me dire à quoi vous ressembliez ?

Zor : On m'a surnommé « l'Homme sans visage ». J'en ai sans doute un, mais je porte un casque intégral qui masque ma figure, et nul ne connaît mes traits. Je suis vêtu d'une combinaison de couleur bleue qui doit être en fin de compte une armure et je porte sur la poitrine un Z comme Zorro. Ceci dit sans plaisanter mais mon nom aussi commence par Z. L'insigne est de couleur jaune dans un cercle noir. Je suis le justicier de l'espace. Pour compléter mon équipement, la boucle de ma ceinture est munie d'une télécommande qui sert à diriger les robots à mon service. Et je possède un pistolet futuriste à capacité variable.


F.M : Et en quoi consistait l'histoire ?

Zor : C'est très simple, avec Mlouf, mon petit compagnon, notre but est de lutter contre le maléfique 333, un génie malfaisant qui rêve de se rendre maître de l'univers.


F.M : Parlez-moi de Mlouf ?

Mlouf : Hé là ! C'est à moi de parler de moi !

F.M : Oh, excuse-moi, je ne t'avais pas vu.

Mlouf : Je vois, lui on le vouvoie, et pas moi. Sans doute Zor est-il plus intimidant. Moi je suis le rigolo de cette histoire. Tu vas me dire qu'avec la bouille que j'ai je prête plutôt à sourire. J'ai une grosse tête sans oreilles ni cheveux, mais il m'a poussé deux antennes. Le reste de mon corps est composé uniquement d'un pied qui peut se transformer en n'importe quoi, à ma demande, par exemple en pioche, en hache, en fer à repasser, en gant de boxe, en piége et tout simplement ...en main. Je suis surtout un sacré plaisantin et pourtant, crois-moi, je suis très courageux et ce n'est pas ce maudit 333 et toute sa clique de robots qui me font peur.


Zor : Je me permets d'intervenir pour dire que tout ce que dit Mlouf est vrai. Il lui est arrivé de me sortir de biens mauvais pas. Je dois dire aussi qu'il est souvent insupportable et que j'ai envie de lui tirer les antennes, mais dans le fond c'est un gentil « fœtus » si je peux me permettre cette expression qui fut celle d'un ancien rédacteur en chef du journal, à l'époque.

Mlouf : Attends un peu, je vais te montrer ce qu'un « fœtus » comme moi peut faire !....

Clic sur l'image pour un zoom.


F.M :
Et ce 333, qui est-il ?


Mlouf : Un fou dangereux, un malade, celui-là, si je le tenais...

Zor : En effet, c'est un cerveau, mais un cerveau dérangé. Il ne rêve que de soumettre l'univers à sa volonté. C'est un être plutôt fluet dont le corps élastique est de couleur noire, seules ses mains sont jaunes. Il a une tête métallique verdâtre dont le sommet du crâne peut se soulever pour faire apparaître un cerveau électronique. Il a même un téléphone filaire au milieu de la boîte crânienne, qu'il sort de là en appuyant sur un bouton et avec lequel il peut appeler toute une armée de robots dés qu'il en éprouve le besoin. Il en a de toutes sortes: par exemple, les Ferhommes, les Feraskieurs, les Esquifers, les Soutafers, les Robopirex, les Colossofers, et des milliers d'autres...

F.M : Que pouvez-vous faire devant cette force innombrable ?

Mlouf : On a un avantage, nous, on est malins. Tous ces robots ne sont que de la ferraille, de vraies bourriques ! Dès qu'ils sont déconnectés, ils ne valent plus rien.


Zor : Bien sûr , encore faut-il y arriver. Mais heureusement que nous sommes là. Pour 333 nous sommes ses bêtes noires, et tant que nous nous trouverons sur son chemin, il ne parviendra pas à ses fins.


F.M : Vous parlez de ces aventures comme si elles n'étaient pas terminées.

Mlouf : Bien sûr, cette saga est toujours là, vivante. Dans nos lointaines galaxie, nous n'avons pas la même notion du temps que vous les rase-mottes terrestres.


Zor : Excusez-le, il dit n'importe quoi. Il est possible qu'un jour nous réapparaissions dans un magazine périphérique de Pif -Gadget, le titre qui a pris la suite de Vaillant où nous avons démarré en septembre 1965 et dans lequel nous avons vécu plus de vingt aventures.

F.M : Vous souvenez-vous encore des titres ?

Mlouf : Bien sûr, j'ai une mémoire d'éléphant. Si tant est qu'il y ait des éléphants dans l'espace. Bon il y a eu une série qui s'est appelée simplement Zor et Mlouf contre 333, puis Le Secret de 333, suivie de Station Pôle 333, après on a eu Plantosphére 333, Roboville 333, Nautilus 333 et aussi Altitude moins 333, L'Aquarigolhomo 333, Le Noël de Zor et Mlouf, Aglubulus 333. A la suite de quoi est apparu un curieux personnage dans Le Xumucle. Après il y a eu Au Pays des Translucides, 333 Pères Noël, Cap'tain 333, Le Xumuclion, Le Biolorayon A.T. Choum, puis Au Pays des Chiméres et la dernière, je crois bien que c'était Transcosmos ZM 333.

F.M. : En effet, c'est un vraie saga. Je vous remercie les amis, et avec tous les anciens et nouveaux lecteurs, ce serait une joie de vous retrouver dans vos aventureuses et non moins comiques odyssées.







Interview inédite de © Frédéric Maye 2005/2009
Avec les traductions de © Jacques Kamb. Copyright DicentimBlog 2009.




Publié par Mister Dicentim - dans zor:et:mlouf
commenter cet article

commentaires

Dicentim-Intro

> Bienvenue sur le DicentimBlog le premier et unique Site/Blog sur le fabuleux dessinateur de presse (Huma, VO) et BD (Vaillant, Pif Gadget)  Jacques Kamb (1933-2015) et les séries Dicentim, Couik, Zor et Mlouf, Zup, Zou, Charlot Kolmès, Teddy Ted, Pardaran, Loustik...
> Les illustrations sont de (ou d'après) © Jacques Kamb. Avec autorisation officielle de Jacques Kamb. © Kamb/Ayants-Droit. 
> Dicentim connu aussi sous le nom de Lantti, Slanten, Vakarcs, Pesetín, МАЛЕНЬКИЙ ФРАНЦ...

Bougre-De-Recherche

Bougre-De-Menu

  MENU
  MENU II
  LIVRE D'OR
   LIENS

Tête-De-Mule !!!

Poila-Suivre

Bougre-De-Liens

    Galerie Dicentim
    As tu du Muzo
    AraPub
 ▪   Arapu Site
 ▪   BbOubliées
 ▪   Carnets de Jac
 ▪   Coffre à BD
 ▪   DicentimBlog
 ▪   Dlgdl
 ▪   Jean-Pierre Dirick
 ▪   Krapulax Forum